detail
30.09.2019

Inotec fait sa rentrée dans les cantines scolaires et collectivités !

L’objectif d’ici à 2025 : réduire l’utilisation du plastique dans le domaine alimentaire…Dorénavant les contenants en plastique utilisés dans les cantines laisseront donc la place aux bacs GN ! Un changement qui nécessite aussi de nouveaux modes d’identification pour ces bacs en inox soumis à rudes épreuves. La solution RFID : « Inotag Heat-on-Metal »

Suite à la loi Egalim votée en matière d’agriculture et d’alimentation, tous les contenants alimentaires de cuisson, de réchauffe et de service en plastique utilisés en restauration doivent être remplacés par de l’inox. Que ce soit dans les cantines des établissements scolaires, de la crèche à l’université, ou bien encore dans les EHPAD, tous les services de restauration sont impactés dès lors que les collectivités atteignent 2000 habitants ou plus.

Les étiquettes « Inotag Heat-on-Metal » répondent aux besoins de traçabilité des bacs inox GN (Gastro Norm) utilisés dans les cuisines professionnelles et collectives. Ces bacs aux formats standardisés servent à préparer, cuire, réchauffer, congeler, transporter, conserver ou à servir les repas. Si les contenants en inox sont soumis à rudes épreuves (températures élevées, lavages haute pression ou encore produits chimiques…), les étiquettes « Inotag Heat-on-Metal » y résistent elles aussi!

Fabriquées en PEN (Polyéthylène-Naphtalène), un matériau transparent très stable, les étiquettes « Inotag Heat-on-Metal » sont extrêmement résistantes. En effet, elles supportent de très fortes chaleurs, jusqu’à 230°C pendant plus d’une heure, et les tests ont démontré également que les étiquettes résistent à des plages de température allant de -40°C jusqu’à +160°C et ce pendant une durée de 24h. Les étiquettes ont subi également différents tests de résistance chimique, prouvant leur solidité dans les environnements hostiles de la restauration: immersion en bain-marie (overlay de protection), passage au four et réfrigération avec haute tenue sur bac inox grâce à son adhésif acrylate en mousse.

 

Les étiquettes « Inotag Heat-on-Metal » sont dotées d’un inlay RFID spécifique on-metal ce qui rend l’étiquette parfaitement lisible sur l’inox. Elles sont également certifiées UHF EPC Class 1 Gen 2. Selon les différents besoins et applications, la taille mémoire du tag est variable en fonction de la puce utilisée. L’encodage de l’étiquette RFID peut être effectuée sur demande par Inotec au moment de la fabrication. Quant au marquage code-barres (1D ou 2D), l’impression des étiquettes est réalisée directement au sein des usines Inotec en Allemagne, avec une résine haute résistance afin de garantir une traçabilité à toutes épreuves.

A terme, l’utilisation des bacs GN permettra une diminution du volume des déchets, aujourd’hui principalement constitué de barquettes contenant les résidus alimentaires qui rendent difficile leur recyclage. Les étiquettes « Inotag Heat-on-Metal » viendront assurer l’identification et le suivi de ces bacs inox pour une meilleure traçabilité dans le domaine alimentaire.

A PROPOS D’INOTEC

Fabricant européen de solutions de marquage et d’identification code-barres et RFID, à la fois durables et innovantes, Inotec offre des produits performants adaptés à chaque application, que ce soit pour l’identification de l’entrepôt ou le marquage des bacs, palettes et autres conteneurs.

Inotec fournit des étiquettes et tags spécifiques développés pour le marché de la logistique, de l’industrie et de la santé. Ses produits sont reconnus pour leur haute technicité et leur résistance à toutes épreuves. Inotec développe des étiquettes codes-barres et RFid sur mesure et propose également un large choix de formats, d'adhésifs et de matériaux synthétiques ou métalliques pour répondre à toutes les contraintes d’environnement.

Inotec est une société en constante évolution qui mise sur l’avenir en procédant à de nombreux investissements. En effet, la société dispose d’un laboratoire R&D permettant d’effectuer des tests de résistance sur des matériaux et adhésifs (climatique, mécanique…). Inotec est également équipé d’un système de pose d’inlays RFID haute vitesse (800 par minute), d’un poste de programmation des puces RFID aux standards EPC et d’une ligne automatique de vernissage d’étiquettes in mould.

Inotec a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 15,3 millions €, soit une croissance de 5% par rapport l’année précédente. Sur l’année, la société fabrique en moyenne 300 millions d'étiquettes, soit plus d’un million d’étiquettes produites par jour sur les lignes de production Inotec. L'activité RFID représente 20% du CA du groupe

 

 

Retour vers: Actualites