detail
Nouveau : l’étiquette Diosecure ! Grâce à son système d’impression double infalsifiable, elle garantit l’origine d’un produit. Demandez nos échantillons !  
 
13.01.2017

Inotec fusionne les technologies RFID et IML!

Inotec, le spécialiste du marquage durable, lance ses nouvelles étiquettes RFID inotag DioBond et rend possible la fusion des deux technologies « RFID & IML», une réelle innovation technologique en matière d’identification RFID et de marquage des contenants.

Si le terme « in-mould » semble un peu barbare, la technologie in-mould labelling (IML) fait pourtant partie de nos us et coutumes. On retrouve cette technologie de décoration d'objets plastique sur de nombreux produits comme notamment les barquettes de beurre ou encore les pots de glace. Cette technique, décorative au départ, a été utilisée par inotec pour la traçabilité des bacs plastique avec des codes uniques intégrés dans les contenants. Elle offre de nombreux avantages en termes de qualité d'impression et de résistance dans le temps. D’autant qu’avec cette technique, l'étiquette conserve son intégrité – pas d'égratignure ou de pelage possible et, sur le plan esthétique, sa qualité d'impression donne un résultat exceptionnel et durable. Une opportunité qu’Inotec a su saisir et transposer à la technologie RFID.

Les nouvelles étiquettes RFID IML d’Inotec permettent une identification dans la masse des produits plastique. Contrairement à l'étiquette adhésive qui est appliquée sur le support après production, l'étiquette inotag DioBond est directement intégrée à l'emballage, le procédé d’'étiquetage IML permettant de fusionner l'étiquette et son support durant le processus de moulage, en temps masqué.

Les étiquettes inotag DioBond se composent d'un support compatible avec l'injection et d’un tag RFID. La fréquence UHF (860 - 960 MHz) a été privilégiée car largement majoritaire dans l'univers logistique pour la traçabilité des contenants. L'étiquette est déposée dans le moule d'injection au moment de la fabrication du produit plastique. Après injection, elle fait ainsi partie intégrante du produit fini, offrant une surface lisse sans bordures, éliminant toute contamination possible sous l'étiquette et surtout une résistance à l'usure, la lumière UV, les produits de nettoyage, les produits chimiques ou bien acides. La technique In-mould répond ainsi aux exigences d'hygiène en vigueur notamment dans les secteurs alimentaires et pharmaceutiques.

Coutumier des innovations technologiques, Inotec utilisait déjà cette technologie pour ses étiquettes codes-barres. Bernard Pagnon, Responsable de la filiale française, précise « La technologie in-mould, nous la connaissons bien et l’utilisons depuis de nombreuses années sur le code barres simple. Le challenge pour nous était donc de pouvoir appliquer cette technique à la RFID. Un challenge qui a été relevé avec succès puisqu’Inotec a breveté la technologie IML RFID et nous sommes maintenant en mesure d’offrir à nos clients un moyen efficace et rentable de suivre et tracer chaque contenant tout au long de la chaîne d'approvisionnement - une technologie qui n'était auparavant appliquée qu’à la technologie code-barres. »

Aujourd’hui grâce aux nouvelles étiquettes RFID inotag DioBond, tous les acteurs industriels pourront profiter de solutions de marquage encore plus avantageuses pour identifier durablement et efficacement tous leurs supports logistiques plastique. »

Retour vers: Actualités